Automne

Châtaignes et marrons : éthique et diététique

Longtemps, les châtaignes furent une des bases de l’alimentation des populations rurales.

> Lire la suite

Automne

Châtaignes et marrons : potins de casserole

Dans la famille des volatiles les femelles qui doivent passer à la casserole gardent un sacré avantage sur les males.

> Lire la suite

Automne

Châtaignes et marrons : petite histoire

Si les premiers « castagniculteurs » furent les romains du Vivarais, ce sont surtout les moines défricheurs, souvent d’origine italienne qui, à partir du VIIIème siècle, surent imposer la culture du châtaignier dans les vallées des Cévennes. Et le phénomène s’amplifia.

> Lire la suite

Automne

La poire : au comptoir d’Octave… et rouler carrosse !!

Gaspard Sorbet poire et cœur de marrons glacé fondu dans sa crème.

> Lire la suite

Automne

La poire : petite histoire

Originaire du Moyen Orient ou des zones subalpines du Cachemire, le poirier tombe chez les Romains. Au 1er siècle on y dénombrait plus de 40 variétés. Introduit en Gaulle, le Moyen Age fut fatal à la gloire du Poirier.

> Lire la suite

Actualit

Le coing, potins de casserole

«La pâte de coing», un véritable goûter à elle seule, dont les enfants «d’avant» étaient très friands. Les sachets de bonbon sous emballage fluo ont eu la peau de la pâte de coing.

Regrets éternels.

> Lire la suite

Actualit

Le coing, petite histoire et au comptoir d’Octave…

La petite histoire François 1er vouait un véritable culte aux confitures de toutes sortes. Il avait une dilection pour le «Cotignac», préparation à base de coing qu’il pouvait, dit-on, savourer les larmes aux yeux. Mais le François était un gai luron autant qu’un chaud lapin. Un jour, il se régalait de gelée de coing chez [...]

> Lire la suite

Actualit

La figue : potins de casserole

Les figues, juste étuvées dans leurs jus, sont l’accompagnement idéal des escalopes de foie gras (canard ou oie) rissolées et nappées d’une courte réduction de vinaigre. La préparation de la « Confiture de Couilles du Pape » est un jeu d’enfant. 1kg5 de figues de Marseille, 800gr de sucre de cristal, une gousse de vanille, [...]

> Lire la suite

Actualit

La figue : petite histoire

Caton l’Ancien se méfiait de l’agitation de ses voisins Grecs. Or, le Sénat, pacifiste à souhait, n’envisageait pas de traiter ces incartades par une bagarre armée. Devant cette noble assemblée, quoique fébrile à son gré, l’Empereur Romain, brandissant un panier de figues « aussi fraîches que la rosée du matin », harangua ses troupes « [...]

> Lire la suite

Automne

La Tatin de Lucien Vanel : potins de casserole

Il y a bien longtemps, dans leur petite auberge de Lamothe Beuvron au cœur de la Sologne, les demoiselles Tatin régalaient leurs clients, chasseurs et promeneurs, de plats rustiques et savoureux. Caroline, la plus jeunes des sœurs, en cuisine y préparait une traditionnelle « Tarte aux pommes caramélisées ». Un jour, Caroline oublie de garnir [...]

> Lire la suite

Automne

La Tatin de Lucien Vanel : petite histoire

La naissance d’Octave ne fut pas une promenade de santé. Le « laboratoire » s’apparentait davantage à une remise étriquée qu’à une maternité des beaux quartiers. Là, doté d’équipements rudimentaires, s’élaboraient les premières expérimentations. Au fil des semaines, parce que les mains n’étaient pas trop maladroites et que les produits choisis étaient soigneusement triés, la [...]

> Lire la suite

Automne

La pomme : la référence… naturellement

N°1 chez Octave, « la Tatin », imitée, jamais égalée. N°1 parce que née aux premières heures d’Octave. N°1 parce que plébiscitée tout au long de l’année. N°1, pourquoi ne pas en être fier, parce que parrainée par cette vieille branche de Lucien Vanel. « Noroit », pralin amande à l’ancienne, caramel au beurre salé, sorbet pomme. Composition audacieuse [...]

> Lire la suite